Rétro Gaming-Box sur Raspberry pi

05 avril 2015 08:32 root Emulation, RaspberryPi, Raspian, RetroPie

Bonjour, aujourd'hui je vais vous parler de la dernière lubie qui m'est passée par la tête, réaliser une box d'émulation pour revivre les jeux de mon enfance.

Je ne suis pas de ceux qui proclame haut et fort que « c’était mieux avant » mais les jeux rétros ont une chose que nos jeux modernes n'ont pas, c'est la nostalgie.  Pour moi me refaire un Secret of Mana ou un Super Métroïd est un vrai plaisir ! Du coup quand j'ai enfin du temps à moi, plutôt que de m'attaquer à la dernière trilogie des Batmans, ou les Mass Effect, bien que je possède ces excellents jeux, je préfère me refaire un jeu de mon enfance.

Mais voila il arrive souvent qu'on tombe face à un os, parfois nos bonnes veille consoles nous lâche, Rip à mon Mega CD Jap. Ou simplement il est parfois difficile d'avoir le WAF (Women Acceptable Factor) !

Donc aujourd'hui voyons la fabrication une box de retro-gaming autonome pour moins de 100 € faisant tourner tous nos bon vieux jeux !

Materiel :: Raspberry Pi & ...

Qu'est ce que c'est donc ? Non ce n'est pas la circonférence d'une framboise. Un raspberry pi c'est un micro ordinateur à processeur ARM11 de la taille d'une carte de crédit pour une poignée d'euro ! Ce micro ordinateur est destiné à la découverte de la programmation embarqué et de l'électronique. Il est cependant capable d’exécuter un environnement GNU/Linux et parfois peut même devenir votre ordinateur de bureau.

Raspberry Pi B plus

Ce qu'il vous faut pour votre retro-gaming box :

  • Un Raspberry Pi, je vous conseille le modèle B+ : 30€
  • Un boitier, prenez en un qui vous plais :  de 10€ à ...
  • Un adaptateur secteur micro-usb : 10 €
  • Un micro SD classe 10 d'au moins 4 Go : 5€, 16 Go : 10€, ...
  • Deux manette USB : 15€
  • Un cable HDMI : 5€
  • En option :
    • Un adaptateur WiFi USB : 15€
Soit un total de 100€, ce sont les prix arrondis au supérieurs que j'ai vu sur Amazon, au moment ou j'écris ces lignes, il y a fort à parier que cela coûtera encore moins cher quand l'article sortira.

Concernant l'adaptateur wifi je vous conseil l'Edimax EW-7811UN, mais vous trouverez une liste de matos compatible ici. Pour l'adaptateur secteur vous pouvez tout à fait récupérer un adaptateur de téléphone portable, cependant prévoyez un adaptateur délivrant 2A.

Pour les manettes USB j'ai choisi les manettes RetroLink Snes, d'après les tests elles donneraient les mêmes sensations que les manettes d'époque. A l'essai c'est effectivement très proche des manettes d'origine. Attention toutefois si vous choisissez les manettes de Xbox360, celle-ci nécessite une configuration logiciel supplémentaire, et un hub-usb alimenté.

retro link snes gamepad

System :: Retropie

Retropie est une distribution GNU/Linux basé sur Raspian pré-configuré avec les émulateurs et un front-end pour lancer vos jeux préférés ! Dont voici une liste non exhaustives des plateformes supportées :
  • Amiga
  • Apple Macintosh / Apple II
  • Atari 800 / Atari 2600 / Atari ST
  • Commodor64
  • Game Boy / Game Boy Advance
  • Game Gear
  • NeoGeo
  • Nes / Snes/ N64
  • ScummVM
  • Master System / Mega Drive / Mega-CD / 32X
  • Playstation 1
  • Et bien d'autre...

Installation

Télécharger l'image de Retropie sur le site officiel (le torrent). Brancher et identifier votre SD à votre ordinateur, attention vous devez identifier le périphérique et non les partitions. Dans mon cas il s'agit de /dev/sde alors que /dev/sde1 est une partition. retropie-sd

Ensuite pour installer Retropie il vous d'utiliser la commande dd dans un terminal avec les droits root :

$ sudo dd bs=4M if=l'image de retropie of=/dev/sde

Si vous utilisez un système d'exploitation non libre, qu'attendez vous pour changer ?

Premier lancement et configuration.

Une fois votre raspberry pi assemblée, la carte SD insérée il est temps de la brancher, pour la configuration il est préférable de prévoir un clavier, et un branchement au réseau via un câble ethernet. Normalement au bout d'une petite minute vous arriverez sur un écran vous demandant de configurer une manette pour le contrôle de l'interface. Attention cela ne configure la manette que pour l'interface, pour les jeux il faudra faire une autre configuration. Une fois cela fait quitter cette interface justement pour finaliser l'installation. Vous pouvez également vous connecter en SSH sur la machine à l'aide de l'utilisateur pi et du mot de passe raspberry.

Configuration du Wifi en WPA

Se connecter à un réseau Wifi en WPA demande quelque configuration pas évidente sur raspian. Connecter à votre raspberry, (en ssh ou en quittant le frontend), éditer, avec les droit root, le fichier /etc/network/interfaces. Éditer la partie wlan comme suit :

allow-hotplug wlan0
iface wlan0 inet dhcp
wpa-ssid SSID, nom de votre reseau
wpa-psk Clef/mot de passe de votre réseau

Étendre la taille de partition

Limage que l'on a copié lors de l'installation ne fait que 4go ce qui signifie que si votre SD est plus grosse le reste de la place est perdu. Pour étendre la partition au reste de la SD, entrer la commande :

$ sudo raspi-config

Cela ouvrira une interface comme celle-ci :

Retropie-RaspiConfig

Sélectionner l'option "1 Expand Filsystem". Quitter l'interface et redémarrer le pi, c'est fait.

Configurer les manettes pour Retroarch

Retroarch est l’émulateur pour au moins la moitié des systèmes supportés par retropie, une fois celui-ci fait on aura pratiquement tous fait. Entrer la commande :

$ sudo /opt/retropie/emulators/RetroArch/installdir/bin/retroarch-joyconfig > joystick

Cela vous permettra d'enregistrer les touches de votre manette dans un fichier. Ensuite il suffit d’éditer le fichier /opt/retropie/configs/all/ et d'adapter les lignes qui ressemble à celles-ci :

input_player1_a_btn = 1
input_player1_b_btn = 2
input_player1_y_btn = 3
input_player1_x_btn = 4
input_player1_start_btn = 5
input_player1_select_btn = 6
input_player1_l_btn = 7
input_player1_r_btn = 8
input_player1_left_axis = -0
input_player1_right_axis = +0
input_player1_up_axis = -1
input_player1_down_axis = +1

Configurer un scanline pour la snes

Un scanline est un filtre permettant d’émuler l'effet d'un écran cathodique sur un écran plat. Editer le fichier /opt/retropie/configs/snes/retroarch.cfg. Activer l'option suivante :

video_shader_enable = true

Ajouter des Roms

Votre retropie, partage un dossier sur le réseau via samba vous permettant d'ajouter des roms. Il vous suffit de mettre vos rom dans le dossier adéquat.

Ressource

Petit mot de fin.

Je suis contre le piratage aussi je vous encourage à faire comme moi, ne jamais émuler un jeu que vous n'avez pas ! Vous n'y prendrez tous simplement aucun plaisir. Beaucoup de très bon jeux rétro se trouve pour un bon prix, si vous prenez la peine de chercher, alors n’hésiter pas !

Au moment ou je finalise l'écriture de ces lignes, le Raspberry Pi 2 B viens de sortir, Bien que j'ai reçu les miens, je n'ai pas eu le temps de faire la mise à jour et de tester, mais d'après les premiers tests, vu sur le net, sa puissance réglerait les problèmes de lenteur sur certain émulateur. Donc si vous avez le choix, orientez vous vers un raspberry-pi 2.

Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer mon boitier maison en Lego et en forme de NES :]

Nes-Lego-Retropie-1Nes-Lego-Retropie-2

 

Je pense que je ferai d'autre tutos pour le Raspeberry Pi mais plutôt orienté développement, dites moi si cela vous intéresse.

par Shionn, dernière modification le 05 avril 2015 21:09
2 réflexions au sujet de « Rétro Gaming-Box sur Raspberry pi »
  • Vincent B 17 juillet 2016 16:49

    Salut,

    Perso, tout ce qui tourne autour de linux et du pi m'intéresse. Je tente actuellement de me faire une borne arcade avec mon pi :).

    J'ai apprécié ton sujet, bien qu'aujourd'hui retropie ne fonctionne pas sur mon raspberry...

    Cdlt,

  • Shionn 18 juillet 2016 10:11

    Salut, Tu as un pi 3 ? je n'en ai pas encore acheté. J'avoue que je ne fait plus trop joujou avec mes pi, en ce moment je préfère faire un peu d’électronique/informatique embarqué avec mes Arduinos.

    Faire une borne d'arcade sur un pi est une très bonne idée, mais le problème viens des émulateurs dont leurs optimisation ont été trop pousée, finalement ils sont plus instable ou émule mal certain jeux. Cela demande finalement beaucoup de temps pour tester chaque émulateur avec chaque jeux.

Laissez un commentaire

Vous pouvez utilisez du markdown pour la mise en forme

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Temporairement, pour lutter contre les bots, il n'est pas permis de mettre http:// dans le commentaire.