Assemblage

Tamiya 93033 :: F104 VerII Pro Dark Titanium Edition :: Montage

04 November 2013 12:46 Tamiya F104 VerII Pro Assemblage, F1, F104 Pro V2, Tamiya

Enfin. C'est le premier mot qui me viens à l'esprit. Après 3 ans de bon service, ma 3Racing F1-09 a trouvé une compagne. Une Tamiya F104 VerII Pro Dark Titanium Édition, c'est un nom loin d'être cours...

Choix du modèle

L'idée d'acheter une nouvelle F1 m'a pris il y a presque 2 mois. Mais il me fallait déjà trouver « le modèle ». Ces dernières années, la F1RC est une catégorie qui à le vent en poupe, beaucoup de marques sortent un modèle ou un kit de conversion, l'offre est bien présente et il n'est pas facile de trouver le modèle qui fera battre son cœurs. Je voulais un châssis en 190mm, de conception moderne (PBWL, j'y reviendrais), dans des matériaux nobles, et reconnu par la communauté pour ces qualités. Je dois avoué que j'avais aussi envie de me faire le montage d'un kit de la marque au deux étoiles, au final il restais plus que quelques choix et je me suis arrêté pour la référence 93033. Si ce châssis vous tente aussi, faites attention, il existe deux versions, et uniquement la version avec carrosserie possède le bloc moteur en alu.

J'avais trouvé le châssis, mais cela ne suffisait pas ! En effet ce châssis est vendu sans pneu (mais avec des jantes pour mousse). Pour le look, je voulais des pneus gommes, j'ai choisi les pneus sweep, sachant qu'en France ils sont trouvables. Ils se monte sur des jantes pour pneu gomme Tamiya, après réflexion je me dis d’ailleurs que j'aurais du prendre des jantes blanches. Niveau électronique j'ai pris un 17.5T Yeah Racing que j'avais en stock, pour le servo je suis partis sur un PowerHD 1207TG. Enfin j'ai choisi le Speed Passion Reventon S qu'on trouve pour pas cher en ce moment. Enfin j'ai choisi de changer la visserie par des vis 6 pans en titanium. Je n'ai pas trouvé de kit sur le commerce, j'ai du donc me faire le mien en achetant de la visserie au détail.

La peinture

Voila pour la présentation, maintenant place aux hostilités, on peu attaquer le montage. Je commence toujours par la peinture, je n'aime pas attendre une fois le châssis monté. C'est mon premier body en utilisant du FlaskMask. Qu'est ce donc ? C'est du masque liquide qui s'applique au pinceau, en séchant. On recouvre l'intégralité du body par l'intérieur à l'aide d'un pinceau. Il ne faut pas résigner à en faire plusieurs couche et donc à attendre plusieurs séchage. Un fois sec on peu découper avec un scalpel, toute la difficulté consiste à ne coupé que le masque sans toucher au lexan, la moindre blessure sur le lexan le fragilisant. Mais pour la cabine du pilote c'est tous simplement parfait.