Snowboard

Mes débuts en Snowboard

08 February 2015 09:52 root Snowboard

Bonjour, aujourd'hui s’achève mes vacances au sport d'hiver, du coup je retarde mon article sur Slick2D pour vous parler de Snowboard. Chose rare, j'ai fais du sport, rien que ça, cela mérite que j'en parle.

Pour cette semaine à Méribel, au pied des pistes, j'ai choisi de prendre 5 jours de cours collectif pour repartir sur des bonnes bases, en effet l'année dernière j'ai passé 3 jours à découvrir presque seul le snowboard, principalement sur les fesses, mais j'avais adoré, surtout le dernier jour ou j'avais choisi de prend un cours particulier. Aussi pour cette année j'étais complètement équipé, j'avais acheté des boots, une planche, un casque et des protèges poignets, que je recommande chaudement, enfin je ressort ma dorsale de moto et je me sentais fin prêt.

Premier jour, je saute du lit, je déjeune, je me prépare et je vais au point de rendez-vous, second sur place, un anglais attendais, plus tard j'apprendrais qu'il est dans le groupe "avancé" et non "débutant".

Quouanti arrive, j’espère que je ne me n'écorche pas son nom, une jeune parisienne d'origine chinoise, qui aura plein de soucis avec son matos. Tous juste suivi par Pauline, une jeune nantaise si je ne me trompe pas, skieuse aguerrie. Enfin arrive les deux derniers, un couple de Parisiens (encore...) Arnaud et Térésa, si j'ai bien compris, Arnaud et un fana de ski et Térésa se débrouille pas mal. Avec mes presque 33 ans, je suis le plus vieux. Le groupe est bien hétéroclite, et tous le monde me semble bien sympa, ça devrait le faire !

Les moniteurs arrivent, après s'être assuré du niveau de chacun, et que nous somme bien dans le bon groupe, nous partons avec notre moniteur Gilles. Gilles est pratiquement sourd, aussi il s'exprime avec ces mots, au début on ne comprend pas mais il est tellement démonstratif que cela compense ces défauts de prononciation. A la fin les expressions de Gilles, "mi-assi", "mi-genoux" et "face à la mort", pour "face à la montagne" deviennent naturel et on s'en amuse entre nous.

La première demi-journée, se passe bien, on apprends à se déplacer avec un seul pied et prendre des virages sur une pente toute douce, on fini sur une piste pour débutant ou on apprend à faire des feuilles mortes, en front-side (face à la pente) et back-side (dos à la montagne).

La seconde demi-journée on reste sur la piste pour débutant, on apprend à prolonger nos feuille-morte pour passer de back-side à front-side. Au début une seul fois par traversé puis après plusieurs fois jusqu’à passer son temps à changer de coter. Les premières difficultés arrivent, on a tous plus ou moins du mal à faire cet exercice, cependant, je me sens assez à l'aise car j'ai 3 jours d’expériences de l'année dernière. Et arrive ma première grosse chute, faute de carre, je me retrouve éjecté sur le dos,  je remercie ma dorsale et mon casque, le moniteur à vraiment eu peur pour moi. L’après-midi, on décide de se retrouver sur la piste pour mieux maîtriser cet exercice, on se sens tellement en confiance que poussé par Arnaud, le meilleurs du groupe, on à décidé de se faire une piste. Une bonne galère mais pas de gros bobo, cependant cela nous a permis d'apprendre à utiliser un télésiège.